Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
h1

Retour
France MIREMONT
Le 28 décembre 2018
Lanceurs d'Alerte : un bilan 2018

Lanceurs d'Alerte : un bilan 2018

2018 a été une année mouvementée pour tous les Français, ponctuée notamment de scandales, d'alertes en tous genres. Dont certaines sont toujours en cours.

Pour mémoire, citons notamment :

• Affaire Lactalis : laits infantiles contaminés, dont les dirigeants ont dénié la probabilité.

• Sang contaminé 2 : des machines de transfusion sanguines Haemonetics, contaminées et qui transmettent à leur tour la contamination.

Hella Kherief, aide-soignante, dénonce la maltraitance en Ehpad. Elle est renvoyée dès le lendemain de la diffusion de son ITW sur France 2 dans l'émission : "Envoyé Spécial".

• Emmanuelle AMAR, scientifique, révèle l'anomalie des bébés sans mains. Déni de la profession médicale et autorités de Santé.

• Les bananes antillaises contaminées au chlordécone. Pesticide interdit dès 1977 aux Etats-Unis et en France en 1990, celui-ci a été utilisé aux Antilles jusqu'en 1993 par dérogation pour lutter contre le charançon du bananier. Bien que plusieurs études aient démontré la dangerosité du produit.

• La loi - très controversée - sur le secret des affaires (votée en juillet 2018) qui "bâillonne" la liberté de la presse. Comment informer des dérives et scandales notoires, si cela dévient un délit ? De nombreuses personnalités, journalistes, intellectuels et membres de la société civile se sont élevées fortement contre le vote de cette loi. En pure perte. Pour l'instant.

• Les différentes marches mondiales pour le climat (dont plusieurs en France). Des citoyens qui se mobilisent par milliers, par millions pour alerter leurs gouvernements et opinions publiques sur les dangers en cours, provoqués par le réchauffement climatique. Et combattre l'inaction des pouvoirs publiques. Un mouvement qui continuera fortement en 2019.

Témoin, le spectaculaire succès de la pétition "l'Affaire du Siècle" lancée le 17 décembre, par 4 ONG : près d'1, 9 million de signatures à ce jour. Du jamais vu.

• Pédophilie dans l'église catholique française, la dénonciation du Père Vignon et sa mise au ban par sa hiérarchie. Un lanceur d'alerte qui a besoin de notre soutien à tous, car la pédophilie est inacceptable.

Le tout accompagné, dès novembre 2018, d'une révolte forte, profonde, portée par plusieurs milliers de Français : la révolte dite des "Gilets Jaunes". Une alerte maximale pour porter sur la place publique le faible niveau de vie de 10% des Français. Et signifier à tous les élus, gouvernement inclus, une grande attente autour d'une nouvelle démocratie. La particularité de ce mouvement spontané, c'est qu'il n'y a pas de chefs ou de leaders. Quelques sites se revendiquent "officiel gilets jaunes", dont celui-ci ou celui-là, pour ne citer qu'eux.

Pour "alertes.me", le 30 juin 2018 a vu naître notre association. Principal objectif ? Venir en aide aux lanceurs d'alerte. Notamment, "avant" l'alerte. Pour mieux défendre leur protection.

Aider les Hommes et les Femmes qui dénoncent avec lucidité et courage, en sacrifiant souvent leur vie, des faits inacceptables sur le plan de l'éthique, de la santé, de l'environnement, de la démocratie, de la corruption … Des faits qui impactent fortement, en portant préjudice, au plus grand nombre d'entre nous.

Notre naissance a précédée celle de la Maison des Lanceurs d'Alerte, créée le 22 octobre 2018 à Paris.

Portée par 17 ONG et syndicats puissants, cette maison sera dotée d'un Fonds de Dotation, dont le président d'alertes.me en serait l'un des co-dirigeants. Une nomination à confirmer début 2019.

Pour conclure, saluons les avancées sur la protection des lanceurs d'alerte et le travail de l'Eurodéputée Virginie Rozière, qui a portée la nouvelle directive européenne, promulguée le 20 novembre 2018.

Et pour 2019 ?

Le Parlement Européen va voter une nouvelle réglementation harmonisée pour une meilleure protection des lanceurs d'alerte au niveau européen. Les propositions comprennent des canaux sûrs pour signaler les violations de la règlementation de l'UE et l'interdiction de représailles et d'intimidation.

A suivre donc.

D'ici là, l'équipe d'alertes.me vous souhaite une année 2019, à la hauteur de vos espérances et une kyrielle de petits/grands bonheurs, égrenés tout au long de l'année.

PS : A noter, pour les aficionados de l'information visuelle (avec Pinterest), une collection de 135 "tableaux" a été créée sous le terme "Lanceurs d'Alerte".

MàJ 29 décembre : un article du journal La Croix publié ce 19 décembre, révèle que l'Europe pourrait remettre en cause le projet de directive portée en novembre 2018 ! Résistance ...

Consultez également
13 mai 2019 : Assange a pu écrire une lettre de sa prison.

13 mai 2019 : Assange a pu écrire une lettre de sa prison.

Via Youtube, la lettre lue en anglais. Commencez à la minute 2:00.En voici la traduction"J’ai...

France MIREMONT
27 juin 2019
28 mai 2019 : 1ère bougie

28 mai 2019 : 1ère bougie

Pour aider les lanceurs d'alerte, nous avons construit une stratégie simple. Les aider avant,...

France MIREMONT
28 mai 2019
Lanceurs d'alerte, héros malgré eux ...

Lanceurs d'alerte, héros malgré eux ...

En écoutant le discours d'Emmanuel Macron prononcé ce 14 mai 2019 lors de la cérémonie d'hommage...

France MIREMONT
15 mai 2019
Hella Kerief dénonce la maltraitance en Ehpad

Hella Kerief dénonce la maltraitance en Ehpad

Disponible dès le 9 mai 2019, et publié chez Hugo New Life, le livre qui alerte sur la...

France MIREMONT
29 avril 2019
19 mai 2019 : Alertes.me participe aux Routes du Partage

19 mai 2019 : Alertes.me participe aux Routes du Partage

A Montreuil sous Bois, la 1ère édition des Routes du Partage se déroule le dimanche 19 mai 2019...

France MIREMONT
15 avril 2019
alertes.me présent au Forum des Associations Paris

alertes.me présent au Forum des Associations Paris

Vendredi 12 avril 2019, de 14h30 à 17h, notre association sera présente au Forum des...

France MIREMONT
8 avril 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus